vendredi, 03 février 2017 17:12
Le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, ASSAHORE Konan Jacques a initié un dîner de célébration de l’excellence, du mérite et de performance accomplie par la Paierie Générale de la Dette Publique (PGDP).  Cette  cérémonie  a eu lieu le jeudi 02 février 2017 à la  Maison de l’Entreprise, au Plateau. 
Le Directeur Général voulait, à travers cette cérémonie de retrouvailles et de partage, féliciter la PGDP pour le maintien de son certificat ISO 9001 version 2008 obtenu le 12 janvier 2017 à l’issue de   l’audit de suivi mené par l'organisme de certification AFNOR
En effet, l’audit n'a relevé aucun non conformité, ce qui vaut à la PGDP le maintien de son  certificat. Les pistes de progrès, les points sensibles et les points forts ont ainsi  été relevés à la satisfaction des auditeurs qui notent la bonne tenue du poste comptable à travers le respect des procédures.
Pour le premier responsable du poste, M. AKA Aka Denis, ce résultat est le fruit de l’engagement du Directeur Général et du travail abattu par l’ensemble de ses collaborateurs à qui il a rendu un vibrant hommage. « La version 2008 de la norme ISO 9001 prendra fin avec l’audit de confirmation cette année. En 2018, une nouvelle version, c'est-à-dire la version 2015 entrera en vigueur et cela induira des changements majeurs et de nouveaux défis à relever », a précisé le PGDP. M. AKA Aka Denis a par ailleurs exprimer l’engagement de son service à œuvrer davantage aux côtés de la Direction Générale pour l’accomplissement total du Système de Management de la Qualité au Trésor Public.
Pour sa part, le Directeur Général a d’entrée de jeu félicité  le PGDP et ses collaborateurs pour avoir démontré leur  capacité à conduire un Système de Management de la Qualité à la Certification et le faire vivre sur le moyen et le long terme.
Au regard de la spécificité de l’activité de gestion comptable de la dette publique,  soutient ASSAHORE, ces résultats concrets et tangibles participent sans nul doute à la consolidation de la confiance entre la Côte d’Ivoire et les Partenaires Techniques au Développement et autres Bailleurs de fonds. Toute chose qui, a-t-il indiqué, rehausse l’image de marque du Trésor Public.
« Soyez-en fiers pour vous-même et pour le Trésor Public, car le travail bien fait est et sera toujours reconnu par les dirigeants d’aujourd’hui que nous sommes et admiré par la postérité », a-t-il rassuré le personnel de la PGDP.
Ayant personnellement mesuré et évalué les enjeux importants du déploiement d’un Système de Management de la Qualité, du Contrôle Interne et de la Maîtrise des Risques pour le Trésor Public, ASSAHORE  confirme sa détermination d’ériger cette problématique au rang de Projet (...). 
Les performances attendues de ce dispositif devront, a souligné le Directeur Général,  conduire à soumettre la candidature du Trésor Public à la certification globale de ses services à l’horizon 2019.
Pour rappel, le maintien de ce certificat intervient à la suite d’un second cycle dans lequel est engagée la PGDP  depuis le 08 juillet 2015, sous l’impulsion de M. AKA Aka Denis. 
Le maintien  du  Certificat justifie le respect des engagements pris par la PGDP, à savoir le respect des normes qualité depuis sa certification à la norme ISO version le 18 novembre 2011. 
Ce maintien devra aboutir au renouvellement du Certificat en novembre 2017 après un cycle de vie de trois ans. Le dernier renouvellement remonte au 12 novembre 2014.
 
jeudi, 02 février 2017 08:21
 Le Directeur  Général du Trésor et de la Comptabilité Publique,  conformément à sa politique sociale, initie une visite médicale systématique  en vue d’améliorer l’état de santé de ses agents. Le lancement de cette activité a eu lieu le lundi 30 janvier 2017 à Gagnoa, dans les locaux de la Trésorerie Générale  en présence de M. ASSAHORE Konan Jacques, Directeur Général.
Gagnoa, chef lieu de la circonscription financière de la Région du Gôh a eu le privilège de bénéficier du coup d’envoi des visites médicales systématiques au bénéfice des agents du Trésor Public en fonction à Abidjan et à l’intérieur du pays. 
Dans son mot de bienvenue, le Trésorier Général (TG) de Gagnoa, GOSSAN GOSSAN a exprimé sa joie et sa fierté ainsi que celles de l’ensemble de ses collaborateurs d’accueillir cette caravane de  la vie. Le choix de son poste pour abriter le lancement  démontre, a-t-il indiqué, la proximité du Directeur Général  d’avec ses collaborateurs. « Monsieur le Directeur Général, mes collaborateurs et moi, percevons votre présence ici comme celle d’un père de famille venu apporter  à ses fils et filles la sérénité et l’espérance », a ajouté le TG de Gagnoa.
A sa suite, Docteur DJAH, Administrateur du Centre Médical Paul Antoine Bohoun BOUABRE du Trésor Public, a fait une présentation pour situer les objectifs et résultats escomptés.
La visite médicale systématique, a-t-il souligné, vise à dépister de façon précoce certaines pathologies au sein de la population des agents du Trésor Public en vue de les traiter ou d’entreprendre des actions correctives.
A ce titre les agents du Trésor vont bénéficier de consultations et des examens parmi lesquels les Consultations de médecine générale, de gynécologie et d’ophtalmologie ainsi que des examens de radiologie  dont  radio pulmonaire de gynécologie (Frottis cervico-vaginal) et des examens de laboratoire (NFS, glycémie, cholestérol total, créatinémie, urée).
Les pathologies dépistées chez les agents seront  immédiatement traitées. Des actions sanitaires seront ensuite programmées pour lutter contre certaines pathologies dépistées en fonction de leur nature. Enfin, une base de données sur le profil épidémiologique des agents du Trésor Public sera créée.
Pour être plus efficace et fournir des résultats fiables, la visite médicale systématique sera planifiée par service ou par groupe de services. Les résultats seront mis à la disposition des bénéficiaires au fur et à mesure que l’activité se déroule et cela jusqu’à la fin de l’opération.
A l’entame de son allocution, ASSAHORE s’est interrogé en ces termes : « Que vaudrait en effet notre ambition de faire du Trésor Public une administration plus moderne, capable d’accompagner efficacement nos autorités dans leur quête de l’émergence si nous ne disposons pas de collaborateurs avec un esprit sain dans un corps sain ? ». Au Directeur Général de répondre que la performance recherchée ne peut être possible  sans des collaborateurs en bon état physique et mental.  D’où l’intérêt de ces visites médicales systématiques. Pour le Directeur Général ces visites sont de moyens de détection de certaines pathologies en vue de mettre en place la thérapie adéquate pour leur prise en charge efficace. Il a invité tous les agents du Trésor à adhérer obligatoirement à cette activité car  « tant que l’agent se porte bien, c’est tout le Trésor Public qui gagne et qui avance », soutient ASSAHORE.
En marge de ce lancement, le Directeur Général a visité respectivement les Trésoreries générale de Divo et de Tiassalé. A l’ensemble des agents de ces différentes circonscriptions financières, ASSAHORE a rappelé les quatre axes  essentiels de  son plan stratégique pour conduire le Trésor Public au cours des quatre années à venir.  Le Directeur Général a surtout insisté sur    les questions de moralité et d’éthique et la quête de performance et d’excellence  dans le travail.
 
mercredi, 14 septembre 2016 17:39
« À l’unanimité, le jury que j’ai l’honneur de présider, a apprécié la qualité du travail, l’a jugé recevable et a décidé de vous attribuer la mention très honorable » cette appréciation finale du président du jury le Professeur ANOH Kouassi Paul a suscité un tonnerre d’acclamation dans l’amphi B du district de l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody. Et KOROMA Tinnon, Contrôleur du Trésor en service à la Trésorerie Principale de Koumassi, devenait ainsi Docteur en Histoire des Faits Économiques. La cérémonie a eu lieu le samedi 03 septembre 2016.
« La crise économique et les programmes d’ajustements structurels en Côte d’Ivoire : 1981-1999 » tel est le thème sur lequel l’impétrant KOROMA Tinnon a mené sa réflexion sous la direction du professeur ALLOU Kouamé René. Pendant plus de 30 minutes, l’impétrant a succinctement exposé  sa recherche articulée autour de trois axes.
Le premier présente les raisons qui ont emmené la Côte d’Ivoire à recourir aux programmes d’ajustements structurels (PAS). Le deuxième décrit la mise en œuvre des programmes d’ajustements structurels en Côte d’Ivoire. Enfin le dernier axe montre l’impact des programmes d’ajustements structurels sur le développement de la Côte d’Ivoire.Par la suite s’en est suivi une série d’interrogations de ses « maîtres » aussi percutantes les unes que les autres. C’est bien naturellement que l’impétrant a répondu aux questions des jurés. Par ailleurs, aucune œuvre n’étant parfaite, des insuffisances ont été relevées au niveau de la forme comme dans le fond. Des suggestions ont été faites aux fins d’étoffer davantage son travail. « Votre travail présente une cohérence dans son entièreté, toutefois tenez compte de ces remarques », a souligné le Professeur Claude Etienne SISSAO venu du Burkina Faso pour la circonstance.
Cette soutenance, parrainée par le ministre, secrétaire Général délégué de la Présidence de la République chargé des grands projets, Philippe Serey-Eiffel a enregistré les présences d’autres personnalités telles que M.Akpess YAPO Bernard, Directeur de Cabinet adjoint, représentant le Ministre auprès du Premier Ministre chargé de l’Economie et des Finances, Adama KONÉ ainsi que le professeur Abou KARAMOKO, président de l’université Félix Houphouët-Boigny. 
 
mardi, 01 décembre 2015 08:05
La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique apporte une nouvelle touche à sa politique managériale. À quasiment un mois de la fin l’année, elle vient d’offrir, à la fois, au Comité de Direction (CODIR), aux structures syndicales  et associatives, un moment de détente, de découverte et de relaxation, à travers une journée récréative qui a eu lieu dans un site touristique, à Jacqueville.
 
Situé sur la route de Dabou, à quelques kilomètres de Jacqueville, ce site, en bordure de la lagune, est un endroit captivant au regard de la qualité et de la diversité de ses installations.
 
Ce programme bien aménagé va ensuite aboutir sur une randonnée pédestre de 2 km dont une découverte assez spectaculaire : des carcasses d’un vieil avion découpé. C’est l’une des attractions de ce parcours puisque les «sportifs du jour» vont embarquer à bord du mastodonte encore impressionnant malgré le poids de l’âge pour visiter le compartiment passagers et la cabine de pilotage.
 
Après cette mise en jambe, une rencontre de Maracana a opposé l’équipe de la Direction Générale à celle des autres membres du CODIR. La Direction Générale, sous une pluie battante, a manœuvré avec la manière son adversaire,  avec deux buts de belle facture de son buteur de charme, le DGA  ASSAHORÉ.
 
S’adressant à ses collaborateurs, M. KONÉ Adama a indiqué qu’à cette sortie-détente, la Direction Générale entendait donner un caractère récréatif à son système de management en amenant  les agents dans un cadre de repos, d’échanges et de convivialité. Pour lui, cela contribue à renforcer davantage l’esprit de famille. C’est pourquoi, il a annoncé que désormais, cette manifestation sera institutionnalisée au Trésor Public pour permettre à l’ensemble de ses collaborateurs de mieux se côtoyer et se connaître.
 
Le Trésorier Général de Tanda, M. OUATTARA N’Golo Marcellin, Président de l’Association des Comptables Supérieurs du Trésor de Côte d’Ivoire  a, au nom du personnel, adressé les remerciements du personnel au Directeur Général pour cette initiative inédite dans la vie du Trésor Public.  Toute chose qui, selon lui, a permis aux agents de rompre avec les pressions quotidiennes du service et de découvrir des sites merveilleux.
 
Pour donner un cachet particulier à cette journée récréative, le Directeur Général a donné l’occasion à ses collaborateurs de visiter le nouveau pont de Jacqueville et de faire un tour dans le centre-ville avant de mettre le cap sur Abidjan.
mardi, 03 novembre 2015 10:50
Ce lundi 2 novembre, elles se sont toutes mises dans un joli complet pagne rose chatoyant cousu dans des modèles avec des gouts très tendances.  Elles,  se sont les dames en service à la Direction des Ressources Humaines et des Moyens Généraux (DRHMG).  Tous grades confondus, elles se sont présentés ce matin à leurs postes arborant toutes ces belles tenues qui les distinguent aussi bien des hommes que de toute personne étrangère au service.
 
Ces nouvelles tenues des dames est un cadeau offert par le premier responsable de la Direction des Ressources Humaines et des Moyens Généraux, Monsieur NOUFE Michel. Seulement, il était loin de penser que les dames caressaient le secret rêve de faire d’une pierre deux coups en faisant la proposition de l’uniforme de travail. 
 
En effet, au nom des dames de cette Direction, Madame ZAHOULI  Sous Directrice des Actions Sociales a donné l’assurance au DRHMG que désormais, toutes les dames de sa direction seront identifiables dans cette tenue. C’est une occasion pour elles, a t elle ajouté, de mieux orienter les clients. 
 
Très touché par l’esprit d’imagination de ses collaboratrices, le DRHMG a exprimé sa satisfaction et a promis d’accompagner cette belle initiative en multipliant le nombre des tenues des dames. Mieux il a ajouté que les dispositions seront également prises pour que les hommes suivent le bon exemple des dames avant de les convier à un déjeuner.   
 
jeudi, 04 septembre 2014 14:44
Mme GNESSOUGOU née BAROAN-Dioumency Padre LJ, Directrice de la Documentation et des Archives (DDA)  et M. NOUFÉ Michel,  Directeur des Ressources Humaines et des Moyens Généraux (DRHMG)  ont été respectivement  élevés au rang d’Officier de l’Ordre du mérite et Officier dans l’Ordre National le mardi 12 août 2014 à la Grande Chancellerie à Cocody. Ils  étaient parmi les personnalités qui se sont distinguées par la qualité de leur travail.
 
Les deux collaborateurs du Directeur Général du Trésor Public, KONÉ Adama  ont reçu leur  distinction des mains de Mme Henriette Dagri DIABATÉ, Grande Chancelière de l’Ordre National en présence d’éminentes personnalités dont le Président de la Commission Électorale Indépendante (CEI), YOUSSOUF Bakayoko et le Président du Conseil Constitutionnel, Professeur Francis WODIÉ.
«Il s’agit aujourd’hui de célébrer la qualité, le mérite et l’excellence. Ce sont des personnes qui, à travers leur professionnalisme et leur attachement ont servi loyalement leur pays. La Nation décide à son tour de leur exprimer sa reconnaissance...», a indiqué la Grande Chancelière, avant de féliciter tous les récipiendaires qui ont été sélectionnés sur la base de leur exemplarité dans leurs services respectifs.
 
Très touchés par cette distinction, les deux récipiendaires  ont  laissé apparaître leur joie tout en dédiant leurs médailles au Directeur Général et à l’ensemble des agents du Trésor Public.
La cérémonie a consacré une série de remise de médailles selon les grades. Ainsi, 40 personnes ont  été  élevées  au rang  d’Officiers  dans l’Ordre National et 68 dans  l’Ordre du mérite ivoirien.